Rechercher
  • xavierprimitif

C'est l'Automne! pourquoi ne pas s'essayer à la mono-diète de saison?

Dernière mise à jour : 23 nov. 2020







L’Automne


Depuis quelques semaines, les feuilles tombent, l’air se rafraichit et se remplit d’humidité, la quiétude de l’Automne nous invite nous à rejoindre paisiblement le confort de nos intérieurs.


Si je parle d’intérieur, je pense autant à notre habitat, celui dans lequel on range nos objets et nos meubles, qu’à notre espace intérieur, celui dans lequel on range nos pensées et nos émotions.


En Médecine Traditionnelle Chinoise ( MTC) l’Automne est caractérisé par un mouvement descendant de l’énergie Yang, celle du Ciel et de l’action physique, vers l’énergie Yin, celle de la Terre et de l’intériorité.


Cette saison nous invite à transformer la tristesse et la mélancolie qui accompagne la « dépression » apparaissant avec le déclin de la lumière et la descente des températures et à réaliser un changement intérieur, à développer une nouvelle façon de voir les choses.


Ainsi, c’est le moment parfait pour offrir au corps une pause tout en douceur grâce à la mono-diète !




Les grands principes


La mono-diète est un pratique de jeûne très simple à mettre en place puisque l’on continue à s’alimenter mais en ne choisissant qu’un seul aliment, de préférence biologique !


Elle se pratique sur un période de un repas à 3 trois jours en fonction de votre vitalité, de votre volonté et de votre rythme de vie.


L’idée est de reposer le système digestif en ne consommant qu’un aliment dans des quantités raisonnables. Il ne faut pas trop se restreindre pour limiter les envies et les frustrations, mais aussi éviter l'excès pour ne pas annuler les effets bénéfiques de la cure.


En concentrant son énergie sur la digestion ce seul aliment, le corps disposera alors de plus d’énergie pour réaliser les processus d’élimination: nettoyage des intestins et des humeurs : Le sang et la lymphe sont les liquides du corps chargés de transporter les nutriments pour alimenter les cellules et évacuer leurs déchets métaboliques.


Ils sont majoritairement composés d'eau, et doivent être purifiée pour continuer à bien assurer leur fonction .



Bien Débutez


Pour commencer vous pouvez simplement essayer de ne faire qu’un seul repas choisissant un de ces plats/ fruits. Puis augmenter la durée de la cure à chaque nouvel essai.


Vous ressentirez rapidement sur le corps une sensation de légèreté, sans subir de perte de poids trop importante ou d’inconfort particulier.


Cette pratique pourra très bien se faire un jour par semaine tout au long de l’année, ou même seulement un repas par semaine.


A chaque intersaison, une mono-diète de 2-3 jours est idéale pour aider le corps à se préparer à accueillir le nouvel élan de vie apporté par chaque saison !


Accueillir l'alternance des saisons c'est accepter de se nourrir des mouvements qui les anime pour vivre dans le moment présent avec joie et résillience.

Plusieurs aliments sont conseillés pour pratiquer ce jeûne:


- Fruits crus de saison (locaux si possible), biologiques et mûrs.

En automne on pratique le plus souvent la cure de raisin bien mûr ou celle de pomme. D’autres fruits se prêtent également bien à cette cure, la banane est assez couramment utilisée et facile puisqu’elle est très nourrissante. Cette pratique est déconseillée chez les personnes diabétiques [1].


Je vous mets un lien vers un site très intéressant sur les pratiques traditionnelles indiennes qui référence les bienfaits des différents fruits dans l’Ayurveda.

https://yoga-et-vedas.com/jeune-purification-corps-conscience-sante/



- Compote de pommes maison de préférence, sans sucre.

Riche en pectine et en acide malique, la pomme à un effet drainant et anti-inflammatoire sur la paroi intestinale, elle est idéale pour les personnes ayant des troubles intestinaux.



-Riz demi-complet, millet ou sarrasin

Pour ceux qui auraient plus de difficulté à digérer les fruits cette mono-diète sera plus facile à mettre en place. Il convient de manger cet aliment (sans assaisonnement, ni huile, ni sel, ni beurre) pour satisfaire à la réussite de la cure.




-Bouillon de légumes de saison, sans sel ni beurre, ni huile, en évitant d’y mettre des tomates qui ont tendance à acidifier l’organisme, préférer les légumes verts à feuilles, les chou et les poireaux.


[1]Le grand livre de la Naturopathie, Crhistian Brun , Editions Eyrolles



Pour aller plus loin je vous propose cette vidéo de Thierry Casasnovas, grand défenseur de la cure de jus qui nous parle de cette pratique ainsi que la mono-diète et du jeûne :




24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout